Sectoriser des rejets non conformes en amont d’une station d’épuration des eaux usées

 In Etudes de cas, Etudes de cas

SURVEILLANCE DES RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT &
CONFORMITÉ DES REJETS

Contexte 

Une communauté de commune constate de nombreux à-coups de charge organique en entrée de sa station d’épuration des eaux usées. Ces brusques augmentations entrainent des non-conformités pour lesquelles ; la communauté de commune est mise en demeure d’agir afin de réduire les pollutions à la source. Sur le réseau, différents secteurs sont suspectés de pouvoir être à l’origine de rejets non-conformes. Après accord du client, le bureau d’étude conseil et HYDREKA ont procédé à l’installation de 4 systèmes NODE Solutions et Service sur les différentes branches afin de sectoriser et d’identifier les sources de pollution. 

Solutions & Résultats

L’approche multiparamétrique NODE Solutions & Services intégrant une mesure en continu du pH, de la conductivité, de la charge organique, de la température et du potentiel d’oxydoréduction, a permis de sectoriser et d’investiguer 6 différents points du réseau de la commune et de mettre en évidence l’impact des rejets de deux usines.

 

Les à-coups de charges sont mis en évidence par le comportement des biocapteurs (figure de gauche) qui détectent les pollutions en amont puis en entrée de STEU. Dans ce cas précis, la conductivité agit également comme un traceur (figure de droite).

Avis client

Suite à cette étude, la communauté de commune a pu répondre à sa mise en demeure en identifiant les principales sources d’à-coups de charge organique en entrée de station d’épuration. Un dialogue s’est instauré avec les industriels et de nouvelles conventions sont en cours de signature.

 

Le coût de l’étude (30 k€) a été complètement amorti par la possibilité de répondre à l’injonction règlementaire et par la suppression du risque de pénalités financières qui était de 5 k€/jour de non-conformité.

Recent Posts

Start typing and press Enter to search