Protéger les stations d’épurations (STEU) en détectant les évènements toxiques & anticiper les impacts

 In Etudes de cas

SURVEILLANCE DES RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT & CONFORMITÉ DES REJETS

Contexte & Risque

La détection et la caractérisation d’effluents toxiques est un enjeu majeur pour la gestion des stations d’épuration.

En l’absence d’information en temps réel, l’exploitant est dans l’incapacité d’anticiper et subit ce type d’évènement. Il se rend compte du dysfonctionnement alors que le choc toxique a déjà impacté la biomasse entrainant des rejets non-conformes et des pénalités financières importantes (astreinte pouvant aller jusqu’à 5 k€/jour de non-conformité).

Egalement, cet impact non maitrisé peut engendrer des traitements curatifs couteux (OPEX) et, dans certains, cas un réensemencement complet des unités de traitement (> 50 k€). 

Les performances de sa station d’exploitation étant régulièrement dégradées, un exploitant a fait appel à HYDREKA afin de mesurer en continu durant une période d’un mois la qualité des effluents en entrée de station.

Solutions & Résultats

Installé en entrée de station, le biocapteur NODE Solutions & Services permet une mesure en continu et en temps réel de la charge organique ainsi que de la toxicité des effluents en entrée de station. Lors de la détection d’un incident, le client est avertit en temps réel, par l’envoi d’un sms.

L’étude a permis de mettre en évidence 3 épisodes de choc toxique (date, impact relatif sur l’activité de la biomasse, durée et résilience de la biomasse). L’approche multiparamétrique intégrant, en plus du biocapteur NODE, une mesure du pH, du potentiel d’oxydoréduction et de la conductivité permet de qualifier le type de toxicité. 

Avis client & Perspectives

L’étude qui a duré 1 mois pour un montant inférieur à 5K€ a permis de détecter des effluents présentant une toxicité vis-à-vis de la biomasse. Ces résultats ont permis à l’exploitant d’échanger avec son client et la police de l’eau afin de mettre en place une stratégie pour identifier l’origine des pollutions et suspendre les pénalités financière de 3K€ parjour de non conformité.

Par la suite, il est prévu d’installer des biocapteurs NODE dans le réseau afin d’identifier, en amont, les secteurs responsables des rejets d’effluents toxiques.

Pour en savoir plus sur le biocapteur NODE Solutions & Services: https://hydreka.com/solutions/france/product/node-fr/?

Recent Posts

Start typing and press Enter to search